navigation

#PS#, suite et fin 16 mai, 2008

Posté par yoodoo dans : #pensees constructives# , ajouter un commentaire

Parce que ce blog est en constante évolution, les citations auront désormais leur propre catégorie …

“Dans la vie, l’essentiel est de porter sur tout des jugements à priori. Il apparaît, en effet, que les masses ont tort, et les individus toujours raison. Il faut se garder d’en déduire des règles de conduite (…). Il y a seulement deux choses : c’est l’amour, de toutes les façons, avec les jolies filles, et la musique de la Nouvelle Orléans et de Duke Ellington. Le reste devrait disparaître, car le reste est laid.”

Boris Vian, préface de L’Ecume de Jours (1946)

lire la suite…

Gainsbourg à la barre 15 mai, 2008

Posté par yoodoo dans : ChroniKs,random ArtZ,Zeek , 1 commentaire

gainsbourg, tête chou

 

 

 

Variation sur Marilou, extrait de son album L’homme à Tête de Chou (1976, Phonogram).

 

Retour sur un album gratiné.

lire la suite…

Un peu de violon dans le monde du Hip Hop 12 mai, 2008

Posté par yoodoo dans : random ArtZ,Zeek , 3 commentaires

Violons et platines font plutôt bon ménage (cf Portishead), c’est d’ailleurs scientifiquement prouvé, comme Actimel. Voici un bel exemple du mariage des cordes et de l’électronique rythmique avec cette vidéo de live amateur.

Image de prévisualisation YouTube

On retrouve Paul Dateh au violon et Ika aux platines.

Et leur myspace qui vaut le détour.

You got Kikoololed 11 mai, 2008

Posté par yoodoo dans : Pele Mele , 3 commentaires


kikoolol.jpg

 

Et ça s’est passé hier soir, à cette adresse.
R.I.P à mon alter-blog, qu’il pourrisse dans les profondeurs les méandres superficielles de la connerie.

He is back

Posté par yoodoo dans : (B)Reves , 3 commentaires

Il est tôt le matin et je me ballade.

J’ai la sensation que je marche dans une cage gigantesque. Mais c’est juste une rue étrange qui n’a aucune couleur. Quelqu’un a dû oublié de la peindre. Elle me fait penser à ces vieux torchons gris-délavé qui pourrissent aux côté d’assiettes poussièreuses dans certains placards. J’ai à peine atteint le coin de la rue qu’une pluie toxique s’abat sur la ville. Pourquoi toxique ? Je le sais, c’est tout. Etant le seul à paniquer de ces retombées acides, je prends la fuite pour me réfugier sous d’extraordinaires racines apparentes appartenant à un arbre ancien. Les trous, véritables refuges sous-terrains, paraissent tellement accueuillants que je me dirige immédiatement vers l’un d’entre eux pour m’y cacher. A ce moment-là, je ressens le regard scruteur d’un individu situé en bas de la rue. Devant le rideau de fer du supermarché se trouve en effet un homme en costume sorti tout droit d’un film de gangsters américain. Il se met à ma poursuite après avoir esquissé un geste grave qui désigne l’arbre majestueux. Aussitôt, une dizaine de clônes se ruent à ses côtés.

La scène de la fuite est en noir et blanc et l’image de la scène, pleine de grain, saute comme sur les vieilles bobines que l’on diffuse dans ces cinémas qui sentent le rancis. Je suis sûr que si il avait parlé, il aurait dit quelque chose comme :

« Mais putain, réveille-toi. Marre de jouer les intermittents du spectacle, quoi. « 

 

C’était la troisième fois qu’il m’apparaissait.

F*** ! 5 mai, 2008

Posté par yoodoo dans : random ArtZ , 2 commentaires

http://www.dailymotion.com/video/x53n6i

 

« Oh my F***ing f***, this f***ing shit is just so f***ing f***ed up »

Je vous apprends rien en vous disant que dans la langue de Shakespeare, le F-word est surement l’un des mots le plus couramment utilisé dans ses formes les plus diverses et variées (Fuck-a-doodle-doo, ma préférée).

Voici ici un brillant hommage au mot anglais à quatre lettres avec une mention spéciale pour la brillante typo utilisée dans ce clip.

Third 3 mai, 2008

Posté par yoodoo dans : ChroniKs,Zeek , 4 commentaires

 

Third dans ChroniKs MusicCatalog%5CP%5CPortishead%20-%20Third%5CPortishead%20-%20Third

Third représente, comme son nom l’indique, le 3ème album de Portishead mais aussi leur grand retour sur la scène Trip Hop internationale après une absence de 10 ans (!) Et c’est que du bonheur.


L’utilisation d’instruments classiques est mise dans cet album entre parenthèse pour mettre l’accent sur des lignes de basses plus orientées vers le soft dub voire vers l’acoustique électronique. En effet, seuls deux titres (dont Deep Water – dispo à l’écoute dans le lecteur intégré-) présentent une guitare et une voix sur un fond acoustique. En revanche, les productions et la voix mystique de la chanteuse du groupe Beth Gibbons gardent leur caractère singulier et franchissent définitivement un nouveau pas dans le genre expérimental qui leur est propre.

Du grand Portishead sans en être exactement.

 

Pour le plaisir des esgourdes et pour rappel -y’a t’il vraiment besoin de le rappeler ?-

Glory Box, Portishead.

http://www.dailymotion.com/video/x2ec1g

1234

JBC - peinture, illustratio... |
elisheba |
Les dessins de Marie la Fou... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | kkaz
| noemieladanseuse
| L'expo virtuelle des Espace...